Solitude dans la souffrance, mais progrès de l’Evangile

Philippiens 1,15-21 ; Psaume 57

Introduction

Les points communs que je trouve dans ces deux textes qui nous ont été donnés ce matin, celui de la lettre  de l’apôtre Paul aux Philippiens  (ch.1) et l’autre  de David, le Ps.57. C’est que ces deux hommes, d’époques différentes, l’un du nouveau testament (la Nouvelle alliance) et l’autre  de l’A.T (ancienne alliance), ils vivent quasiment une situation de solitude similaire. L’un est en prison, un peu avant notre passage au v.13 : « En effet, tous les fonctionnaires du gouverneur et tous les autres savent maintenant que je suis en prison  parce que je sers le Christ » ; au v.15 : « Certains annoncent le Christ avec un cœur bon, ils le font par amour. Ils savent que je suis en prison pour défendre la Bonne Nouvelle. ». Et l’autre  fui son persécuteur et s’est caché dans une grotte, v.1b : « Lorsqu’il se refugia dans la caverne poursuivi par Saül ».

Ces hommes se trouvent seuls face à leurs adversaires. Vous êtes-vous déjà retrouvés seuls dans l’épreuve ? Seuls où aucun membres de votre famille, aucun membres de  vos amis, aucun membres de vos collègues viennent vous soutenir. Dans nos passages,  Paul et David se retrouvent seuls dans le désarroi, dans un désespoir total. Dieu nous parle à travers ce texte, que si personne n’est avec nous dans l’épreuve, Lui, est présent et, il a tout prévu pour surmonter cette situation.

Dans un premier temps, quel est cette  « épreuve » ? Dans un deuxième temps : pourquoi ces personnages se sont-ils retrouvés dans cette situation ? Comment ces deux personnages surmontent-ils cette épreuve ?

Et je conclurai, en y proposant des applications pour nous aujourd’hui. Et qu’est-ce que cela nous apporteront ces applis ?

 

  1. L’épreuve ?

Dans un de ma dernière prédication, intitulé « …ET LA SANTÉ SURTOUT ! », j’avais parlé de l’épreuve. C’était sur un texte de l’Apo. et un texte  du livre des Psaumes. Il s’agissait de l’apôtre Jean qui avait fui la persécution des Chrétiens dans l’île de Patmos et l’autre le roi David qui fuyait des gens qui voulaient sa mort.

Dans nos textes de ce matin, Paul est emprisonné. Et le roi David, fuit le roi Saül et se cache dans une grotte, attendant que le malheur passe.

Donc une épreuve  peut être définie sous plusieurs formes : la persécution, l’emprisonnement, la maladie, l’échec, la solitude…

 

  1. Pour quelles raisons se retrouvent-ils dans cette situation ?

Paul affirme dans le début de sa lettre aux Philippiens, qu’il est incarcéré à cause qu’il a été établi pour la défense de l’Evangile. En revenant à ma précédente prédication, je disais que  l’apôtre Jean a été persécuté à cause de l’annonce de l’Evangile et aussi du témoignage de Christ pour et dans sa vie, il a été un témoin oculaire.

David, on connait la jalousie que portait son beau-père Saül envers lui. Dieu lui a enlevé son onction et l’a ensuite posé sur le jeune David.  Saül fut saisit d’une immense rancune, colère  et jalousie envers son gendre qu’il lui voulait la mort. Ce qui fait David a dû être constamment être sur ces gardes pour ne pas tomber entre les mains violentes de l’ancien roi.

De nos jours, ils existent des chrétiens qui souffrent pour leur foi dans des pays, où ils n’ont pas le droit de faire un culte à Jésus-Christ. Alors on les persécute, les conduisant en justice, les emprisonnant et leur faire du mal. Après, il y a la jalousie, la haine… tous ces mots descriptifs qu’on retrouve dans l’épître paulinienne à propos des persécuteurs. Dans notre pays, c’est quand quelqu’un commence à devenir important, à réussir dans sa vie, il y a des gens ensuite qui lui veulent du mal. Ces derniers emploieront tous les moyens pour qu’il tombe ou même pour qu’il meure.

Après on accuse souvent les autres ou l’Ennemi de notre âme, mais le plus grand ennemi est souvent notre propre « soi ». Comme Jean le Baptiste disait « que je diminue et que Jésus grandisse en moi ».

 

  1. Comment surmontent-ils cette épreuve ?

 

  1. Annonce de J-Christ

Pour Paul, prend le mal pour un bien. Malgré qu’il y est malhonnêteté ou sincérité, du moment que Jésus-Christ soit annoncé ((v.18). Je me rappelais que mon père, pasteur Taï, lors du conflit dans l’église, n’appréciait pas le comportement des serviteurs de Dieu du camp adverse, mais disait que le plus important que Christ crucifié soit annoncé.

  1. La joie :

Paul dit « C’est pourquoi je suis dans la joie et je me réjouirai encore. » fin du v.18 (Version PDV). Il s’en réjouit malgré sa condition d’incarcération qu’au moins Christ est annoncé et que l’Evangile gagne du terrain. Plus loin dans sa lettre, le fameux 4×4 du Chrétien, Phi.4.4, « réjouissez-vous dans le Seigneur, je le répète réjouissez-vous ». Ou encore, le leitmotiv que notre président de CORELN (Comité Régional de l’Eglise Libre de Nouméa) aime répéter : « Toujours Joyeux, Toujours TJ ».

  1. La mort, un privilège

Il considère la mort comme un gain, une victoire. Que Jésus soit glorifié dans son corps avec assurance. Il ajoute encore, le Christ est grand soit par ma vie, soit par ma mort.

Après, personnellement, je  ne suis qu’à la porte du ministère pastoral. Mon père œuvré 40 ans dans ce ministère, même pas encore mon âge. Et moi, je suis en train de dire : « Ah, la mort, j’y gagne ! ». Mais qu’ai-je fait pour le Seigneur avant de mourir ? Oui, je suis encore très léger en matière d’expérience dans la foi et dans les œuvres. Je prie DIEU qu’il me donne suffisamment de jours pour le servir ici-bas avant qu’il me rappelle au ciel.

  1. La prière et l’assistance de l’Esprit

Paul écrit dans ce premier chapitre au v.19 :

« Car je suis certain que toutes ces épreuves aboutiront à mon salut, grâce à vos prières pour moi et à l’assistance de l’Esprit de Jésus-Christ ».

Paul est rassuré et surmonte ces épreuves grâce aux prières de ses enfants spirituels. Il est aussi rassuré dû à l’assistance de l’Esprit de J-Christ, donc du Saint Esprit.

L’Esprit de DIEU apporte la paix, dans ROM.8 : Nous ne pouvons-nous exprimer, par des soupirs inexprimable…

  1. Dieu, un refuge

Pour David, c’est la prière qu’il aide, l’intercession. D’ailleurs une grande majorité de Psaumes ont cette caractéristique particulière d’intercession.  Il demande à son Dieu la pitié (la grâce) pour son âme. Il lui demande d’être pour lui un refuge, et qu’il puisse se blottir sous ses ailes comme un poussin. David en veut plus que sa grotte, Dieu vaut plus qu’un trou dans une vulgaire roche.

  1. Dieu, son amour jusqu’au ciel

Il reste confiant en l’amour (bonté) et la fidélité de DIEU. Il loue l’amour de Dieu qui s’étend jusqu’au ciel, sa fidélité qui monte jusqu’aux nuages (v.11). Pour lui, son cœur est affermi car la fidélité et l’amour de DIEU le rassure.

 

Conclusion

L’homme n’a pas été créé pour être dans la solitude. Dès le commencement, au bout du 6ème jour, Dieu pris de la côte d’Adam de chair pour créer Eve. Il n’était pas bon que l’homme soit seul. Il dira par la suite « multipliez-vous » sur toute la terre et assujettissez tous les animaux et la nature dans ce monde. Je lisais une introduction sur un livre en relation d’aide, qu’un homme doit aider à rétablir les relations. Le plus important c’est d’entretenir les relations et aussi les développez par la suite. Il nous suffit de prendre l’exemple de la trinité. Dieu, le Père ; Jésus, le Fils et le Saint-Esprit ne forment qu’une seule Personne, Dieu. Nous devons, nous chrétiens, prendre ce modèle parfait d’une relation. Si j’ai mon frère, seul, que je puisse demander à Dieu l’amour pour venir l’accompagner dans sa situation. Je peux donner l’exemple de visiter un frère en prison, à l’hôpital ou simplement chez lui.

Si nous nous retrouvons seuls, d’ailleurs c’est ce qu’il nous arrive le plus souvent de nos jours, demander la paix de Dieu. Nous devons lui demander sa joie, lui demander l’assurance de notre salut, lui demander l’assistance de son Esprit et demander la prière pour nous.

Merci encore à notre Dieu, car sa fidélité et son amour s’élèvent jusqu’aux cieux et que ni les épreuves, ni la vie, ni la mort… ne pourront nous séparer de l’amour inébranlable de notre Seigneur Jésus-Christ.

Que le Seigneur puisse vous bénir tout à chacun.

 

Nicodemus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s