…ET LA SANTÉ SURTOUT !

Passages : Apocalypse 1.v.9-18 et Psaume 54

 

Bonjour et,  Bonne et heureuse année, et surtout « SANTE » ! Après avoir vécu avec acharnement les fêtes de fin d’années 2017 dans le commerce, on enchaîne de suite avec les  « soldes » plus la « rentrée des sportifs » dans mon magasin de sport.

Tout s’enchaîne, même pas aussi pas de répit pour nos serviteurs de Dieu, oui en pleine période d’été, pour le Synode sur Poya et également les animateurs du groupe des jeunes pour la direction sur Ouanach, Touho.

Ensuite, il y a ceux qui se lancent sur de nouvelles résolutions pour cette année : « cette année plus de sport, et je perds surtout du poids », « cette année je veux faire décoller mon entreprise » ou encore « j’économise, car j’y tiens à ce projet »…

Les personnes aime vous souhaiter « Bonne année et surtout  « Santé », c’est surtout le plus important. Et là on se dit, ah oui, la « santé » on pense physique, en tout cas pour moi, je me dis : « allez, cette année Mano, je vais m’y mettre au sport, et des objectifs mesurables, quantifiables (opérationnels, dans le jargon de l’animation) : 3 fois par jour pendant 1heure, par exemple, je cours…Ah, je vais me rendre dans une salle de remise en forme, aller me renseigner sur les tarifs mensuels, annuels…etc.

Mais quand j’y repense bien, la « santé » n’est pas uniquement sur le plan physique, mais est aussi sur le plan moral, psychologique et surtout spirituel. Où en est tu ce matin avec ta santé spirituelle ? As-tu souhaité la « bonne année » à ton Seigneur, lui disant, Seigneur je veux faire chemin avec toi en cette nouvelle année 2018. Et aussi lui dire, Seigneur tu as été un formidable compagnon durant l’année passée. Seigneur, depuis que je t’ai accepté comme Sauveur et Seigneur Tu ne m’as jamais déçu et c’est plutôt moi qui me suis éloigné de ta face.

Je veux vous partager que ce matin, Dieu nous veut de la santé, mais la « santé » comme Lui l’entend. En étudiant les différents passages  et les versets qui nous ont été donnés pour aujourd’hui, j’en ressors le Nom de Dieu. Son nom révèle son autorité, son nom révèle sa fidélité, révèle sa connaissance, son amour et toute sa gloire.  D’autre part, en allant creuser dans les premiers chapitres de l’Apo. , Jésus celui qui est l’Alpha et l’Omega, dit à chacun des 7 églises : Change de vie, Change de vie ! Oui, il s’dresse encore à toutes les églises ; quel que soit le temps, l’espace. Eglise Libre, tu as vécu la réconciliation : « change de vie », Eglise de Newere/R-Saléé : « change de vie ! », pasteur de Newere : « change de vie », diacre de Newere : « change de vie »,  chrétien de Newere : « change de vie ! »…Et d’abord moi-même : « Mano, change de vie ! »

Dieu nous appelle en cette nouvelle année de Changer de vie,  nous appelle aussi par-là à la repentance.  Et qu’il nous dit que par son Nom nous sommes vainqueurs.  Et cela sera bon pour notre « santé » déjà proprement dite spirituelle.

Ce matin voici mes trois points à partager avec vous :

Le premier est celui que nous vivons dans l’épreuve ? (Notre « santé » est soumise à toutes épreuves). Quelless sont-elles à travers nos textes ?  Après, mon message, je le rappelle, mon message se base principalement sur les textes qui nous sont donnés, et aussi en m’appuyant sur des recherches en commentaires bibliques (sur internet, ou ma BES). Après bien sûr, la Bible reste la première source de mes recherches pour approfondir ses passages.

Ensuite le deuxième, oui il y a l’épreuve et que donne notre Dieu pour surmonter cela ? Et comment les utiliser ?

Et finalement, en troisième point, que nous arrivera-t-il si nous avons appliqué ce Dieu nous a donné pour surmonter ?

Ensuite, finaliser par en conclusion, récapitulant les différents points.

I.                    L’Epreuve

 

  1. Au verset 9 d’Apo. 9, d’emblée, l’ap. Jean dit : « Moi, Jean, votre frère, votre compagnon dans l’épreuve.

Il faut souligner que Jean s’est exilé dans l’île de Patmos. Il a fuis la persécution romaine. Il dit « à cause de la Parole de Dieu et du témoignage de Jésus (Etait le dernier des disciples survivant, a vécu avec Jésus, a été enseigné par le Maître).

Si nous comparons les deux textes, celui de l’Apo et du Ps.54. Jean a fui ses persécuteurs mais par contre David se trouve parmi les siens, au verset 1 : Les Ziphiens disant à Saül : David n’est-il pas caché parmi nous ? En fait qu’on fuit l’épreuve ou qu’on y reste, on y est toujours soumis à l’épreuve.

  1. La description d’une épreuve

 

  1. Des humains

Pour Jean, comme pour David, ce sont les persécuteurs qui font leur épreuve.  Dans le Psaumes, au verset 5 : ces gens sont orgueilleux, ils attaquent pour faire mal. Ils sont violents et iront jusqu’à tuer. Il est dit ensuite qu’ils ne s’occupent pas de Dieu, ou encore, non aucun souci de Dieu. De nos jours, nous avons des personnes, qui peuvent nous vouloir du mal et que pour eux Dieu n’existent pas.

Ensuite au verset 7 du Ps. David parle de personnes qui le surveillent en cachette (version PDV) .Une stratégie de l’ennemi pour connaître ses points faibles, espionner ses prochaines actions pour lui tendre un piège.

  1. Une épreuve douloureuse peut aussi être une maladie.

 

  1. Une épreuve peut aussi être une catastrophe naturelle, victimes de cyclones…

 

  1. Une épreuve, se retrouver au chômage…

 

II.                  Ce que Dieu nous donne pour surmonter cela.

 

  • J’en retire 7 dons de Dieu de ses différents passages, pour surmonter l’épreuve.

DON 1 : Il nous a fait citoyen du Royaume de Dieu. L’ap. Jn au v.9 : « avec vous j’appartiens au R.de D, amen !  Jésus a vaincu la mort, est ressuscité, nous a déjà fait citoyen de son Royaume. Le thème du rassemblement de jeunes de L’EPKNC ces derniers jours à Ouindo, Poindimié : Citoyen d’un pays nouveau. Les jeunes réfléchissez sur le devenir de la Nouvelle-Calédonie, se préparent à la nouvelle citoyenneté qu’obtiendra la Nouvelle-Calédonie si au référendum le OUI à l’indépendance de la N-Calédonie l’emportait. Pour nous Chrétiens, qui avons choisi comme Seigneur de notre vie, nous n’avons plus à réfléchir sur une citoyenneté céleste, cela a été validé il y plus de 2000 ans à Golgotha, nous avons été citoyen céleste d’office. C’est pour nous exhorter, malgré ces souffrances ici-bas, nous sommes déjà citoyens du Royaume et affranchis du péché.

DON 2 : Il nous donne la persévérance (ou autre version d la Bible, la patience). Toujours au même verset 9 de l’Apo. Jean dit je reste persévérant en étant unis à Jésus-Christ. Je ne l’ai peut-être pas dit en haut mais de nos jours de faux prophètes se manifestent jusqu’à effacer l’honneur de Jésus-Christ. Cela, ce qui révèle d’hérésie, engendrant des sectes en est une forme d’épreuve pour nous chrétien. Dieu nous demande de persévérer unis à son Fils, à Sa Parole et de ne pas se refroidir.

 

DON 3 : prière-sacrifices

a)Le psalmiste prie au v.4 du Ps.54 : « Oh, Dieu entend ma prière, écoute ce que je dis ». C’est certainement dans un état d’esprit de prière et un cœur bien disposé que Jean reçoit des révélations. Au.10 de l’Apo. 1, Jean dit : « Le jour du Seigneur (un dimanche) l’Esprit me saisit ». Donc, l’Esprit Saint est au cœur de nos prières.

  1. b) Au v.8 du Ps.54 : « de bon cœur, je vais t’offrir des sacrifices, je te dirai merci Seigneur car Tu es bon ». On n’en fait plus de sacrifices de nos jours puisque Jésus à la croix a remplacé tout cela. Aujourd’hui, nous faisons des « sacrifices » sous d’autres formes. Rien que se lever de bon matin le dimanche et se rendre à l’église est déjà un sacrifice. On a laissé ses occupations à la maison pour se rendre au lieu de culte. Dans Ro.12.21 « Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu».

 

DON 4 : Communion fraternelle

Au Ps.54v.6 : « Mais Dieu vient à mon secours, le Seigneur est avec ceux qui me soutiennent. La communion est importante pour le chrétien. D’ailleurs, fait partie des « 4 pieds de la table » dans Actes 2.42 : la prière, l’enseignement des Apôtres, le partage du pain et la communions des saints.

Tu es dans l’épreuve, reste en communion avec les frères et sœurs, ils prieront pour toi. Tu en feras autant pour eux s’ils se retrouveront dans la détresse. Il n’est pas bien qu’une brebis s’éloigne du troupeau car les loups rôdent autour.

Sante

DON 5 : Parole de Dieu

La Parole de Dieu peut être un don mais aussi une épreuve pour le chrétien. Au V.9 de l’Apo., Jean s’exile dans l’île de Patmos à cause de la Parole e Dieu. L’Eglise primitive est persécutée par ses contemporains. Ils peuvent juifs (n’ont pas accepté le Christ Jésus), peuvent être polythéistes (ont déjà des divinités) ou bien encore n’ont aucun souci de Dieu.

Mais en même temps la Parole nous protège dans l’épreuve. Dans le passage de l’Apo. Au v.16 : « Une épée pointue qui coupe des 2 côtés sort de sa bouche ». La Parole peut être aussi une arme redoutable pour le croyant, à double tranchants, pour se défendre contre tout assaut du Malin.

 

DON 6 : Témoignage de Jésus-Christ

Pareille que pour la Parole de Dieu peut être une pierre d’appui ou une pierre d’achoppement. Le témoignage peut déranger ceux qui peuvent être orgueilleux, jaloux et violent envers nous.

Jean était le dernier encore en vie des disciples de Jésus,  à avoir un témoignage percutant de Jésus-Christ. Il fut le dernier pion de l’échiquier à abattre pour ses persécuteurs, pour que le christianisme tout entier puisse disparaître de cette terre.

Nous sommes aujourd’hui des témoins de Jésus-Christ, « Témon de Yeshoua ». C’est vrai que nous avons peut être énormément appris de Dieu par sa Parole, mais qu’en est-elle de notre application ? Témoignons-nous de ce que Dieu a fait pour nous ? Racontons aussi ses merveilles qu’il a faites dans nos vies à d’autres personnes désirant connaître Dieu. J’ajoute aussi de témoigner ce que Dieu attend de nous pour le servir.

 

DON 7 : Son Nom de Jésus-Christ

C’est le don de son Nom de Jésus-Christ que Dieu nous fait. Le nom a pour valeur l’autorité, a pour valeur le salut. Au Ps.54.v.3 : « Oh Dieu ! Sauve moi par ton nom et rend moi justice ».

Quand je regarde les films quand 2 personnes, homme et femme, ont du mal d’abord à se présenter. Quand l’un tend la main et lui donne son prénom, l’autre accepte lui tend aussi la main et donne par la suite son prénom. On donne son nom à quelqu’un parce qu’il y a un état de confiance qui s’instaure. Dieu nous donne son nom que parce qu’il nous a fait confiance, et nous au retour nous lui devons faire confiance et pas le décevoir. Son nom à Dieu est grand, le connaître est riche. Nous devons porter son nom dans notre vie, car son nom nous libère de toute épreuve et nous protège.  Et c’est par Son nom qu’on a autorité sur toute épreuve.

 

III.                Ce que Dieu nous donne en récompense de victoire sur l’épreuve

 

  1. Aux vainqueurs, Jésus-Christ nous donnera les fruits de l’arbre de vie dans le Jardin de Dieu.
  2. Aux vainqueurs, Jésus-Christ nous donnera la couronne de vie
  3. Aux vainqueurs, Jésus-Christ nous donnera la manne cachée, aussi un caillou blanc. Il nous donnera un nom nouveau.
  4. Aux vainqueurs, Jésus-Christ nous donnera l’autorité sur les nations. Nous dirigerons avec un sceptre de fer. Nous les briserons comme les poteries d’argile (Ap.2.26).
  5. Aux vainqueurs, Jésus-Christ nous donnera de porter des vêtements blancs. Nos noms ne seront pas effacés dans le livre de vie. Et, Jésus devant Dieu et ses anges dira : « ces personnes-là m’appartiennent ».
  6. Aux vainqueurs, Jésus-Christ nous écrira sur nous le nom de Dieu et le nom de Sa ville, la nouvelle Jérusalem.
  7. Aux vainqueurs, Jésus-Christ nous fera assoir, sur Son siège Royal. J’ai tout de suite pensée au film de Narnia,  à la fin les enfants sont couronnés et assis sur des trônes.

 

Conclusion

Quoi qu’il en soit, en tant que croyant, nous sommes soumis aux épreuves dans notre vie ici-bas. Même si nous cherchons à fuir l’épreuve, elle en fait partie de nos vies. J’aime souvent me le faire rappeler cette citation de Nelson Mandela (reprise à Confucius) : « La plus grande gloire n’est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute ». C’est aussi à noter que si nous nous relevons, ses épreuves nous ont aussi fait grandir. Ne sont-elles pas aussi bénéfiques à notre croissance spirituelle ?

Ensuite viennent les 7 dons :

Le Royaume de Dieu ;

La persévérance ;

La prière et « sacrifices » ;

La Parole de Dieu ;

Le témoignage de Jésus-Christ et

Le nom de Jésus-Christ.

Pour finir, toute une série de récompenses aux vainqueurs qui ont gardé la foi, l’espérance et l’amour.

En espérant, qu’à travers mon message, vous saurez d’avantage ce qui se cache derrière ce mot « santé », quand quelqu’un vous souhaitera « bonne et heureuse année et la « santé » surtout ! La plus grande gloire n’est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s